C'est fait !

Désolé Huguette ! Les soixantes coups vont bientôt sonner à la grande horloge de la vie. Tu as bien réussi à gagner ta vie jusque là malheureusement tu as encore besoin de te prostituer car il n'y a pas de retraite pour toi. Comment vas-tu faire quand ton corps ne pourra plus ? Ce n'est certainement pas le problème de Najat Belkacem, ministre des droits des femmes. Le Gouvernement a prévu pour toi une allocation de 336 euros mensuel si tu ne veux pas te retrouver avec les voyous qui n'auront pas peur de la loi.

Honte à vous parlementaires appartenant au groupe du parti socialiste de l'Assemblée Nationale pour avoir voté la loi de Bruno Leroux ... à part 5 esprits libres : Bataille, Cathala, Le Guen, Saugues, Savary.

On a bien essayé d'expliquer à Maud Olivier dans quelle tracas tu allais te trouver. Mais elle n'a rien entendu. Les filles qui sont forcées à se prostituer par des mafias  sont prioritaires. Il ne faut plus qu'il y ait de client. Malheusement, cela ne va pas les aider : les proxénètes esclavagistes les emmeneront dans d'autres pays : en Allemagne, en Espagne, dans les chantiers du Quatar.

Honte à vous car l'élaboration de cette loi est un simulacre de démocratie. La commission parlementaire n'a pas discuté sérieusement avec ceux qui avaient des arguments contre. Elle aurait pu auditionner le STRASS qui essaie d'obtenir un véritable statut pour les travailleuses du sexe.

Honte à vous car vous allez au-delà de votre mandat qui est un contrat entre vous et le peuple français. Ce contrat a été écrit, ce sont les 60 engagements du candidat Hollande. Il y avait le mariage pour les couples homosexuels mais pas la pénalisation du client de prostitués.

Après les troubles provoqués par le mariage pour tous, vous pensez donner des gages aux moralistes ? Honte à vous pour ce sinistre marchandage de valeurs.


Avec cette amende disproportionnée de 1500 euros, vous pensez faire peur ?


Et bien moi je propose que la peur change de camp : NE VOTER PAS PS aux élections municipales, NE VOTER PAS PS aux élections européennes.

J'espère aussi que le Sénat sera plus sage que vous et n'aura pas peur des féministes intégristes.