timidite

"Une personne réservée a toujours quelque chose à cacher"

Ce dicton n'est pas de moi mais je le reprend volontiers à mon compte.

La question face à une telle personne est, naturellement, la réalité qu'elle dissimule et dans quel but.

On peut s'attendre au pire. Un jour, ma coiffeuse me confiait que son voisin de l'appartement en-dessous d'elle avait été perquisitionné par la police à six heure du matin. En fait, cette personne hébergeait quelqu'un d'apparence très tranquille... sauf qu'il était soupçonné par la Justice d'avoir assassiné sa femme.

Mais il y a aussi les personnes qui ont des souffrances et qui n'arrivent pas à les exprimer car les mots ne viennent pas ou qui ne se sentent pas suffisamment en confiance pour les exprimer. Ou bien, elles vivent des situations dont elles ont honte ou elles ont peur d'être déconsidérées par leur interlocuteur. Là encore, c'est un problème de confiance.

Je plains ces personnes car cela les empêche de construire des relations authentiques avec les autres alors qu'elles en ont terriblement besoin.

Je ne suis pas à l'aise avec ces personnes car j'ai besoin d'être rassuré sur la sincérité de l'autre. J'ai besoin d'être dans une relation claire où je sais ce que l'autre attend de moi.

Si je ne suis pas rassuré alors je peux être maladroit avec ces personnes et les blesser. Je me mets alors à culpabiliser car j'ai le sentiment d'avoir fait du mal à un autre être humain. Déjà cette personne avait du mal à faire confiance à l'autre mais en la décevant je l'enfonce d'avantage dans sa méfiance vis à vis d'autrui. J'ai aussi le sentiment d'un immense gâchis car je me rend compte, trop tard, qu'il fallait lui laisser du temps et que si j'avais fait preuve de patience alors j'aurais pu construire une magnifique relation de confiance.

Peut être que si la relation n'est pas satisfaisante pour moi alors je dois passer mon chemin, sans rien dire, sans chercher à comprendre, sans faire de mal.

Rose_coeur_rouge