Message qui n'entre dans aucune des catégories déjà citées.
17 juin 2012

Pour toi, papa

Mon vieux de Daniel Guichard ... un bel hommage !   Dans son vieux pardessus râpé Il s'en allait l'hiver, l'été Dans le petit matin frileux Mon vieux. Y avait qu'un dimanche par semaine Les autres jours, c'était la graine Qu'il allait gagner comme on peut Mon vieux. L'été, on allait voir la mer Tu vois c'était pas la misère C'était pas non plus l'paradis Hé oui tant pis. Dans son vieux pardessus râpé Il a pris pendant des années L'même autobus de banlieue Mon vieux. L'soir en rentrant du boulot  Il... [Lire la suite]
Posté par cicisse à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2012

Adieu SeaFrance !

SeaFrance prend l'eau, Sarko fait du vent ... les salariés en ont assez d'être mené en bateau. "Mon beau navire, ô ma mémoire Avons-nous assez navigué Avons-nous assez divagué De la belle aube au triste soir ?" La chanson du Mal-Aimé, Guillaume Apollinaire
Posté par cicisse à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2012

Voeux 2012

En ce premier jour de l'année qui symbolise le renouveau, l'avenir, l'espoir ... il est d'usage de souhaiter à ceux que l'on aime ou que l'on apprécie les meilleurs choses, à commencer par la santé. Cette année, je n'ai pas très envie de me lancer dans cet exercice. Simplement, j'ai envie de faire partager un beau proverbe attribué à Confucius : La joie est en tout; il suffit de savoir l'extraire.   Alors, je souhaite à tous de bonnes extractions pour l'année 2012 ... et les suivantes !  
Posté par cicisse à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2010

Une nouvelle année

Que va me réserver l'année 2010 ? What will be reserved for me in year 2010 ? Je ne suis pas certain qu'elle soit un long fleuve tranquille. De toute façon, la vie ne l'est pas. Alors pourquoi se souhaiter des tas de bonnes choses au début de chaque année ? I am not sure that 2010 will be a quit and a long river. Anyway, live is not like that. So, why do we wish a lot of nice things at each start of year ? Après réflexion, je pense que cela crée de l'espérance. Comme il est difficile de vivre sans espérance alors je souhaite... [Lire la suite]
Posté par cicisse à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2009

Voici l'hiver

Il est revenu ! Avec ses charmes.
Posté par cicisse à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2009

Le glacier Hubbard

Depuis Vancouver, il est possible de remonter la côte jusqu'à Juneau, capitale de l'état d'Alaska, sur un bateau de croisière. Le navire remonte vers le Nord en passant près des îles; il y en a de toutes les tailles: de la petite avec sa maison, aux très hautes avec des sommets enneigés, mais toutes sont recouvertes de végétation, de forêts de sapins. Le point le plus intéressant est l'approche puis la contemplation du glacier Hubbard, un glacier qui descend jusqu'à la mer, des blocs de glace et de roches se détachent de... [Lire la suite]
Posté par cicisse à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2009

Février ...

... J'aime pas ! C'est le mois qui est le plus difficile pour moi. Heureusement qu'il est le plus court de l'année. Il faut que je tienne bon.
Posté par cicisse à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2009

Homme politique visionaire

Ce texte a beaucoup circulé sur Internet. Il est tellement sensé que je le garde dans mon journal intime. Je le ressortirai quand les sirènes des financiers reviendront pour charmer nos économies. Mise à jour du 10 février 2009 En fait, il n'est pas le seul président à s'être méfié des institutions bancaires... James Madison (4ème Président des États-Unis) L'histoire révèle que les banquiers utilisent toute forme d'abus, d'intrigue, desupercherie et de tout moyen violent possible afin de garder leur emprise sur... [Lire la suite]
Posté par cicisse à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2009

Charles

Charles, je savais qu'un jour tu partirais. Toi aussi, tu le savais. Ton coeur étais devenu trop faible. Tandis que le chirurgien se préparait à une nouvelle intervention pour lui adjoindre un petit appareil pour le stimuler, ton coeur a dit "stop !" et il s'est arrêté de battre. Adieu Charles ! Merci pour avoir été à nos côtés quand cela allait mal. Ma mère m'a dit qu'elle te considérait comme un frère. Je ne sais pas si elle a osé te le dire. Moi, je te considérais comme un oncle à part entière. Je... [Lire la suite]
Posté par cicisse à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2008

Investir aux USA ?

"L'humour est la politesse du désespoir." Je ne sais pas si les humoristes américains en sont à ce stade mais ils savent être caustiques sur eux-même...
Posté par cicisse à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]