"cénote" vient du mot maya "dzonot" qui désigne une très grande cavité au fond duquel se trouve une nappe d'eau souterraine alimentée par les pluies tropicales entre novembre et mars qui étaient selon les mayas la manifestation du dieu Chac tapi au plus profond de l'eau souterraine. La plaine calcaire du Yucatan compte plusieurs milliers de cénotes dont l'âge se chiffre en million d'années. Les plus anciens cénotes sont des puits à ciel ouvert tandis que les plus récents sont encore entièrement couverts.

Cenote

Certains guides évoquent l'hypothèse qu'ils pourraient être une des nombreuses conséquences de l'impact de la météorite tombée au nord-ouest du Yucatan, il y a 65 millions d'années environ. A cause de l'aridité du sol en surface, ils étaient très appréciés des mayas puisqu'ils leur permettaient d'accéder à une eau douce abondante.

IMG_4373

Ces endroits sombres étaient perçus comme mystérieux par les mayas. Dans leur vision de l'univers, les cénotes permettaient de communiquer avec l'infra-monde, là où le soleil allait après avoir disparu de l'horizon. Dans certains cenotes, il a été trouvé la trace d'offrandes ainsi que des restes humains suggérant que des victimes sacrificielles y étaient jettées, peut-être lors des périodes de sécheresse qui étaient vécues comme angoissantes puisque la récolte de maïs pouvait être compromise.

 

IMG_4394

Aujourd'hui, ils font l'objet de toutes les attentions de la part de l'industrie touristique qui y voit l'occasion de procurer émotions et sensations aux nombreux touristes du Yucatan.

Les mayas les utilisent encore pour leur alimentation en eau bien que celle-ci soit très calcaire. On dit qu'elle rendrait leur os plus denses mais elle favoriserait aussi la constitution de calculs rénaux à l'âge adulte. Pour empêcher que ces eaux ne soient polluées, il est demandé aux visiteurs du cénote de ne pas mettre de crême solaire ou de produits répulsifs contre les moustiques.