Le_loup_de_tex_Avery

A la différence de l'auteur du blog "Mon Massir", je pense que les relations sur Internet sont virtuelles et éphémères, sauf exception.

Les raisons sont en partie dans son article "1000 mabrouk" : dans la vie "réelle", nous sommes obligés de fréquenter beaucoup de gens, que la vie nous impose parfois, sans que nous ayons des centres d’intérêts, ou des idées, ou des goûts communs…. Nous sommes obligés de faire ces concessions.
Par ailleurs, nous avons tendance à fréquenter plus ou moins toujours la même «catégorie» de gens, soit de même classe sociale, soit du même quartier ou de la même école, soit des collègues,

Avec Internet, nous communiquons avec des personnes que nous n’aurions jamais connues dans la vie réelle à cause de nos différences socio-culturelles. Pour moi, c'est enrichissant car mon activité professionnelle ne me met pas en contact avec le reste de la société. Par ailleurs, je ne sort pratiquement pas. Du coup, j'ai beaucoup d'attentes lorsqu'il m'arrive d'avoir des échanges prolongés avec un autre internaute. Je suis heureux quand je reçois un mail. Un peu comme un enfant en colonie de vacances qui reçoit une lettre de ses parents. Bien sur, c'est excessif. Je le sais mais je n'arrive pas à modérer mon enthousiasme. Pourtant, je suis conscient que cela va me conduire à une grande déception car le fil qui me tient avec ce correspondant anonyme est ténu. Et cela ne rate pas : un jour j'envoie un mail qui n'aura pas de réponse. Et je me demande pourquoi mon correspondant ne m'écrit plus. Pourquoi ne m'a-t-il pas dit "au revoir" ?

Il m'arrive de regretter de ne pas avoir rencontré "en réel" la personne. Toutefois, un ami (réel celui-là), ayant l'habitude des rencontres sur le net, m'a dit que cela ne changeait rien. Au contraire, ma déception serait encore plus vive.

poubelle

J'ai l'impression que sous Internet on est consommateur de relations sociales. Si la relation plait alors on garde. Si la relation ne plait plus alors on passe à autre chose : on jette la relation comme on met à la poubelle un objet devenu encombrant. On n'éprouve pas l'obligation de se justifier. On n'est pas obligé de faire des concessions car la personne n'est pas en face soi. On se sent protégé par tout ce qui nous éloigne : le pseudo, l'éloignement ...

smile_triste

En tout état de cause, il vaut mieux de pas trop attendre des relations issues d'Internet.

Ceci dit, les relations nouées dans le monde réel peuvent aussi être très décevantes.