universite_NanterreEn 1964, afin de désengorger la Sorbonne, il était décidé de construire à Nanterre, sur un ancien terrain militaire, à côté du bidonville, une université "à l'américaine".

En 1967, l'usage de la pilule contraceptive était légalisé en France. Les femmes allaient avoir le moyen de décider du nombre d'enfants qu'elles souhaitaient. A l'instar des hommes, elles allaient aussi pouvoir accéder au plaisir sexuel sans redouter une grossesse.

Début 1968, un groupe d'étudiants décide de violer le règlement intérieur de la cité universitaire en allant dans la partie réservée aux filles pour ... dîner ensemble (et probablement plus si affinité). Le lendemain, ils recommencent. L'administration de l'université décide alors de faire appel à la police pour mettre de l'ordre dans la cité. C'est la première friction entre les étudiants et le pouvoir.

Toujours en ce début de 1968 et dans la même université, un groupe d'étudiants n'accepte pas l'arrestation de certains de leurs camarades suite à leur participation à une manifestation contre la guerre du Vietnam.

Le 22 mars, il y a quarante ans, ce groupe décide d'occuper la salle du conseil de la faculté.

Lassés d’une société autoritaire et paternaliste, les jeunes dénoncent pêle-mêle le capitalisme, l’austérité morale gaulliste, les arrestations de leurs camarades, tout en prônant la libération sexuelle et plus de droits pour la femme.

La France allait s'agiter jusqu'au paroxysme du 13 mai 1968 avec la grève générale.

13mai68